X

Découvrir les offres entreprise

OPÉRATION VALIDÉE !

POUR VOTRE INFORMATION...

OUPS, IL Y A UNE ERREUR !

ATTENTION !

interviews

A la rencontre de Mannaïg, vétérinaire, écologue et fondatrice d'Oco !

Ecrit le 1 mai 2022 par Armance

Mannaïg, passionnée par le vivant et la nature qui nous entoure, a co-fondé OCO il y a tout juste un an ! 

 

OCO propose un moyen de compenser les émissions de CO2 des particuliers et des entreprises en France dans des projets agricoles vertueux, avec un réel impact écologique. OCO offre aussi des solutions de sensibilisation aux enjeux du climat et de la biodiversité pour les entreprises ! A vous les team-building originaux et engagés !

 

Maintenant, place aux questions ! 

 

👉 Présente-toi en quelques mots !

  • Je suis vétérinaire et écologue, investie au quotidien dans la protection de la biodiversité. J’ai habité et travaillé un peu partout, et repris plusieurs fois mes études pour avancer dans mes idées. Je souhaiterais que nature et agriculture fassent à nouveau la paire pour notre bien à tous, et je ne me sens jamais aussi bien que quand il y a des arbres partout.

 

  • François est de formation commerciale, il a aussi travaillé dans de nombreux secteurs, de l’évènementiel à la menuiserie. Il aime le contact social, le bon vin et les défis. Il est profondément attaché au bocage et à la forêt, qui font l’identité de son pays, le Bourbonnais. Il s’est laissé convaincre par le concept d’OCO en un café, et a troqué son rabot pour une pelle.

 

  • Franck est un rescapé de New York, il est rentré en France avec sa tribu après de nombreuses années dans la finance de marché. Il a un attachement profond à la nature et aux grands espaces. Franck est un bâtisseur de projets dans l’âme et il a la conviction que ses 4 enfants méritent une meilleure planète. C’est un amoureux de Belle-île en mer, c’est d’ailleurs là-bas qu’il a décidé d’embarquer dans l’aventure OCO.

Photos en noir et blanc des fondateurs de Oco

 

👉 Peux-tu nous en dire un peu plus sur OCO ? Comment t'est venue l’idée ?

OCO est d’abord né d’un constat sur le terrain : il y a d’un côté des agriculteurs motivés qui manquent de conseils et de financements pour remettre l’arbre au cœur de leur travail et changer de modèle ; et de l’autre côté des associations œuvrant pour la biodiversité qui perdent une énergie folle à chercher des financements. J’ai pensé à OCO pendant plus d’un an avant de trouver le temps et les deux associés pour se lancer dans le projet. Pas facile d’entreprendre quand on a déjà beaucoup à faire !

 

OCO est aussi pour moi un formidable levier pour que tout le monde s’implique dans la transformation de notre agriculture, citoyens et consommateurs. Enfin, pour moi qui constate au quotidien à quel point les ressources alimentaires manquent pour les insectes, OCO me permet d’être un acteur de la transition et d’apporter ma pierre à l’édifice !

 

 

👉 Quelles sont les valeurs de OCO ?

Nous voulons à tout prix garder une démarche transparente et ascendante ( depuis le terrain jusqu’aux entreprises). OCO affiche aussi clairement le souhait d’aider une agriculture en difficulté. Nous nous sommes aussi fixés une obligation de résultats, et ne souhaitons pas spéculer sur les capacités de compensation !

 

Alors je dirais : simplicité, solidarité, efficacité !Logo de la marque Oco

 

👉 Question plus personnelle, quelles sont tes habitudes écolo au quotidien ?

Je vis à la campagne mais pas très loin d’une ville, alors c’est assez facile de faire des efforts pour l’alimentation : nous avons un potager et nous fournissons essentiellement localement.

Nous avons des poules et évidemment un système de compostage.

Nous nous déplaçons beaucoup à vélo, y compris pour les trajets avec les enfants. Pour Oco, je ne me déplace qu’en train.Poules en liberté et compost

 

👉 Un geste pas très écolo dont tu as du mal à te passer ?

Je suis à mon goût trop souvent obligée de prendre ma voiture, notamment l’hiver. Je souhaiterais aussi travailler sur ma quantité de déchets recyclables.

 

 

👉 Une inspiration à nous partager ? 

J’ai adoré lire “20 000 ans ou la grande histoire de la nature” de Stéphane Durand , qui nous explique comment était la nature à son apogée en France il y a des temps pas si lointains. De quoi sortir de notre quotidien et se fixer des objectifs ambitieux !

J’ai aussi été motivée par les documentaires de Marie-Monique Robin ( la guerre des graines, les moissons du futur,...). Son approche didactique est précieuse.

Couverture des livres de Marie Monique Robin

 

👉 Des projets pour les prochains mois ?

OCO est une toute jeune pousse. Nous aimerions grandir dans le respect de nos convictions pour l’environnement ! Nous sommes aussi en train de créer un véritable réseau de professionnels pour bien orienter nos clients.

 

 

Merci Mannaïg pour cet échange ! Pour découvrir plus en détails Oco, vous pouvez retrouver leurs ateliers de cohésions et de sensibilisation sur Tcheen 😊

 

Sources : Photo d'archives © Philippe BIGARD


Partagez
X

Merci de compléter le formulaire pour télécharger la ressource

Articles similaires

Votre adresse a bien été enregistrée !

Besoin d'un coup de pouce ?

Appelez-nous (ou SMS) +(33)7 56 99 30 34

Horaires : Lundi à Vendredi 9h - 18h00 Écrivez-nous : bonjour@tcheen.com

ou