X

Découvrir les offres entreprise

OPÉRATION VALIDÉE !

POUR VOTRE INFORMATION...

OUPS, IL Y A UNE ERREUR !

ATTENTION !

bon a savoir

Comment ouvrir un gîte ou un établissement d'hôte à la campagne ? 🏘️

Ecrit le 9 janv. 2022 par Fanny

Vous souhaitez ouvrir un gîte pour la première fois ? Pas de panique, TCHEEN vous explique comment s'y prendre, quelles démarches faire pour ouvrir un établissement de location meublé professionnel. 

 

Étape 1 : penser son projet d'ouvrir un gîte

La première étape pour ouvrir un gîte et bien ... c'est de penser correctement son projet ! Dites-vous que lancer son affaire de location coûtera un peu d'argent. Vous devez vous y préparer et mettre votre projet à plat.

 

Premièrement, avez-vous déjà un logement à proposer ou devez-vous le construire ? C'est la première question. Vous pouvez proposer un gîte que vous possédez déjà, en acheter un, ou bien faire des travaux pour construire votre logement selon des plans d'architectes sur un terrain. Vous vous imaginez bien que faire construire peut revenir plus cher qu'acheter et qu'avoir déjà un endroit à louer est la meilleure option. Dans tous les cas, faites l'inventaire des coûts qu'un achat ou une construction engendre avant toute démarche financière autre ou administrative. 

 

Une fois que vous avez un lieu, si celui-ci est déjà en votre possession, pensez à le mettre aux normes : double vitrage, sécurité... tout ceci a un coût. C'est une chose à prévoir en rédigeant en amont un business plan par exemple. 

 

Avant tout, vous devez étudier le marché des établissements d'hôtes et le marché des gîtes dans votre région. Pour cela, renseignez-vous sur les gîtes déjà existants pour connaître leur situation, leurs prix. Votre but sera de faire mieux que la concurrence. Essayez de proposer des services qui feront la différence pour votre gîte : une piscine, un parc, un domaine, un château, des animaux, un golf... ! Gardez en tête ce que veulent les clients : du calme, un joli espace, un parking, des activités externes, des activités internes (piscine ...), la WI-FI, la télévision ... Tous ces éléments feront la différence.

 

Posez-vous donc les questions suivantes : Y a-t-il des touristes fréquents ici ? Quelles activités puis-je proposer aux alentours ? Comment mes clients peuvent accéder à mon gîte ? Vais-je proposer un service restauration ? 

 

Passez en revue tout le projet et définissez à l'avance le budget total de l'investissement pour les services et la construction du gîte.

 

gite

 

Étape 2 : les démarches et réglementations pour un gîte 

Et oui, il va y avoir des démarches administratives ! Avant tout, saviez-vous qu'il n'y a pas besoin de formation pour ouvrir un gîte ? C'est déjà une bonne chose. 

 

En proposant à la location un gîte, vous louer un logement meublé et donc vous devez déclarer cette activité sous un régime d'entrepreneur. En bref, vous devez déclarer cette activité en vous enregistrant comme entreprise ou micro entreprise auprès de l'URSSAF. Aussi, vous devez déclarer le logement à la CFE

 

Il faut savoir que quand vous ouvrez un gîte, certaines réglementations doivent être appliquées. Par exemple, vous ne pouvez pas accueillir plus de 15 personnes dans votre gîte. Si votre gîte a une capacité d'accueil de plus de 15 personnes, et bien vous devez attester certaines normes de sécurité auprès de la préfecture en adressant un dossier complet. Ceci peut engendrer des coûts en plus. Quand on accueille plus de 15 personnes dans un gîte, celui-ci est considéré comme un ERP, et il doit donc être aux normes de sécurité de l'ERP. 

 

Il faut également faire la déclaration du logement à la mairie en remplissant un formulaire Cerfa. 

 

Au niveau des statuts juridiques, ouvrir un gîte vous offre plusieurs choix. Si vous êtes seul, vous pouvez ouvrir une SASU ou une SARL, si vous être à plusieurs vous pouvez ouvrir une SARL ou un SAS

 

Chaque fois que vous louerez, vous devez faire signer un contrat de location saisonnière. 

 

Côté assurance, pas besoin d'assurer le logement, mais c'est recommandé. Pour une location saisonnière, vous pouvez prendre une assurance spécifique pour les locations de saison. 

 

Vous voulez servir à boire ou à manger dans votre gîte ? Vous devez obtenir votre licence restauration ! Il vous faut d'abord un permis d'exploitation avant d'obtenir cette licence.

 

Déclarez votre activité ainsi que le logement comme indiqué plus haut puis faites une demande de permis d'exploitation afin d'avoir le droit de servir de la nourriture et de servir des boissons. Vous obtiendrez ce permis après une courte formation à la restauration. Bon à savoir : pas besoin de permis d'exploitation quand on ouvre un foodtruck ou quand on ne vend pas d'alcool.

 

Attention : vendre de l'alcool sans licence est passible d'une amende de plus de 3000 euros. 

 

hote

 

Étape 3 : se faire connaître et faire des bénéfices 

Maintenant, votre gîte est prêt à accueillir ses premiers clients ! Mais comment trouver des clients pour louer son établissement ? Pour faire des bénéfices sur votre affaire, vous devez obtenir plus d'argent que vous n'en avez dépensé sur le long terme. Si vous avez fait peu de travaux, les bénéfices seront simples à obtenir, si vous avez des clients bien-sûr. 

 

Le mieux est donc de poster des annonces pour vendre votre location. N'hésitez pas à demander à la mairie de faire installer des panneaux pour indiquer le gîte aux clients lorsqu'ils se trouvent dans le village. Vous pouvez aussi demander à la mairie de vous aider à diffuser l'offre. 

 

Sur ces plateformes, vous pourrez diffuser votre offre. Soyez vendeur ! Proposez des prix attractifs, mettez en avant vos petits plus par rapport aux concurrents, présentez de belles photos de toutes les pièces et de l'extérieur !

 

hote gite

 

Étape 4 : obtenir un label pour plus de visibilité 

Entant que gîte, vous avez la possibilité de demander un label pour votre établissement. Par exemple, de nombreux gîtes sont labellisés Tourisme et Handicap, ce qui signifie qu'ils ont la capacité d'accueillir des personnes en situation de handicap. Sinon, devenez Gîte de France ! Vous devez déjà avoir eu des clients pour pouvoir y prétendre. La demande est simple et se fait par formulaire et ce label représente beaucoup d'avantages : être mieux référencé, apparaître sur internet, obtenir des aides, être certifié comme un gîte confortable et agréable, aux normes... 

 

label gite de france

 

Maintenant, vous en savez plus sur les démarches à suivre pour ouvrir son gîte ! Réagissez sur bonjour@tcheen.com ! 


Partagez
X

Merci de compléter le formulaire pour télécharger la ressource

Articles similaires

Votre adresse a bien été enregistrée !

Besoin d'un coup de pouce ?

Appelez-nous (ou SMS) +(33)7 56 99 30 34

Horaires : Lundi à Vendredi 9h - 18h00 Écrivez-nous : bonjour@tcheen.com

ou