Nos prestataires
OPÉRATION VALIDÉE !

POUR VOTRE INFORMATION...

OUPS, IL Y A UNE ERREUR !

ATTENTION !

interviews

Rencontre avec Isabelle Lacourt de Lich'N : quand la vaisselle compostable fait pousser les fleurs ! đŸœïžđŸŒŒ

Ecrit le 7 avr. 2021 par Armance

À l'ère où organiser un événement écoresponsable semble infaisable, TCHEEN a la solution et vous propose tous les mois de découvrir une entreprise, une personnalité, un prestataire qui a allié travail et environnement ! Aujourd'hui, TCHEEN vous présente Lich'N, et plus particulièrement Isabelle Lacourt, sa fondatrice !

 

Cette entreprise a à cœur de proposer aux professionnels des solutions écoresponsables telles que le compost et la fertilisation de leurs terres grâce à de la vaisselle compostable ! 

 

Alors Lich’n qu’est-ce que c’est ? đŸŒ±

"Lich'N est une entreprise à impact de l'économie sociale et solidaire qui propose aux organisateurs d'événements des solutions clés en main pour valoriser les déchets de la restauration événementielle et/ou nomade, grâce à la production de compost. L'objectif de Lich'N est de ramener au sol des fertilisants de qualité : en l’occurrence du compost, pour contribuer à l’économie circulaire en soutien aux filières alimentaires locales et aussi au retour du carbone dans les sols."

 

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ? đŸœïž

"Les aspects techniques du projet sont maintenant prêts, la démonstration a été faite cet été grâce à mes premiers clients. Elle effectue un long travail de test - en particulier la compostabilité de la vaisselle certifiée EN 13432.

Au programme aujourd’hui : la définition du modèle économique, sachant que la coopération et le partage propre à l’économie circulaire sont des valeurs qui font partie de l'ADN de Lich’N. C’est au sein d’une coopérative que Lich’N a choisi de se développer en rejoignant en juin 2020 la CAE Synapse, basée en Savoie. Quant à moi je suis en contrat CAPE, à l’école des entrepreneurs !"

 

Logo lich'n

 

 

D’où vient votre engagement dans le zéro déchet ?

🌿 La fondatrice de Lich'N a étudié 10 ans les impacts environnementaux de la filière alimentaire et plus particulièrement la logistique et la gestion des déchets. Depuis 2004, elle étudie le gaspillage dans la restauration collective, un sujet qui l'a toujours passionnée :

 

"Le déchet ramène nécessairement à tous les aspects de la production : qualité du repas (et donc des matières premières et du travail en cuisine), adaptation du menu aux convives (par exemple la dénutrition dans les hôpitaux et dans les EHPAD), gestion sur place (tri) et en aval (logistique et valorisation). Le déchet ne doit pas être un tabou, il faut au contraire l’étudier, car il a beaucoup à dire pour nous aider à travailler mieux dans une optique cycle de vie. đŸŒŒ

 

💐 L’autre aspect très intéressant du déchet est que c’est un sujet de convergence pour de très nombreuses personnes, quels que soit leur degré de sensibilité sur les questions environnementales. Certainement, car c’est avant tout une question de bon sens. Par ailleurs les résultats se mesurent très concrètement et sont bien compréhensibles par tous. D’ailleurs pendant les trois années où j’ai parcouru la France en faisant des formations sur les impacts environnementaux de la restauration collective, de 2010 à 2012, c’est le thème qui intéressait le plus mon auditoire. "

 

Schéma de compostage des assiettes

 

đŸŒ» Je comprends tout à fait la logique et la nécessité d’éliminer le déchet à sa source. Mais je suis aussi concernée par une vision plus nuancée. En effet, le déchet est une invention humaine. La Nature nous délivre un tout autre enseignement. La notion même de déchet, c’est-à-dire un résidu désormais inutile, voire nuisible, après utilisation, est un non-sens. 

 

đŸŒș Donc quand on parle de matières compostables, comme peuvent l’être les biodéchets et la vaisselle par exemple et qu’on utilise des systèmes de valorisation basés sur le vivant et qui vont produire une véritable ressource tant utile d’un point de vue agronomique qu’économique pour la filière alimentaire, je pense qu’on n’est plus vraiment dans une logique de déchets et que la hiérarchie doit pouvoir être assouplie.

 

☘ On ne doit pas se contenter du fait que les filières de valorisation par compostage sont insuffisantes. Il faut plutôt œuvrer pour les capillariser sur tout le territoire. Ceci n’est évidemment pas un alibi pour le gaspillage qui doit être réduit au maximum. Le gaspillage s’optimise en travaillant les quantités nécessaires et les coûts. Par contre, je pense aux 70% de la population qui va vivre en ville et consommer en ville les fruits de la terre. Les plantes ne poussent pas avec l’énergie du soleil uniquement.

 

🌾 Dans un sol en bonne santé elles sont assistées par des cohortes de micro-organismes qui leur permettent de puiser dans des ressources minérales complexes qu’il convient de reconstituer selon un cycle fluide et permanent d’approvisionnement en denrées et de retour au sol du compost. Ainsi les flux de biodéchets et toutes matières compostables urbaines autant qu’agricoles peuvent retourner dans les sols, pour nourrir cette vie. Là, c’est l’agronome et la chercheuse qui vous parle.

 

 

Schéma du système de production et de compostage de chez Lich'N :

 

schema compost Lich'N

 

 

Comment vous est venue cette idée ?

C’est de là que vient l’idée de Lich’N. De là et du fait que la restauration événementielle qui a besoin de solutions pratiques pour proposer une restauration de qualité peut devenir une magnifique vitrine pour ce type d’approche.

Par ailleurs Lich’N vient de lichen, la première forme de vie qui a colonisé les continents. C’est un modèle coopératif entre une algue et un champignon. Les sols n’existaient pas à l’époque. Le monde terrien était seulement minéral. C’est donc la première matière vivante à l’origine de nos sols !

 

 

Quelles sont vos habitudes écolos au quotidien ?

"Je tends à faire mes courses dans des magasins de producteurs ce qui est relativement facile puisque j’habite en milieu rural. J’essaye aussi de lever le pied sur l’accélérateur, mais j’ai du mal à me passer de la voiture, car j’habite en milieu rural. J’aime bien faire mes cosmétiques aussi… "

 

 

Un geste pas très écolo dont vous avez du mal à vous passer ?

"Prendre l’avion si j’ai besoin de voyager à l'étranger. Mais comme il me fait peur, je n’ai pas trop de mal à le limiter à l’essentiel, sans être spécialement vertueuse sur ce sujet, je dois avouer." âœˆïž

 

 

Les personnes / livres / documentaires qui vous ont donné envie de changer ?

🙍 Certainement Pierre Mollo, grand connaisseur du plancton, qui m’a fait comprendre l’importance de créer des ponts entre art et science pour toucher les personnes. J’avais beaucoup de résistance à l’époque où je l’ai rencontré. Strictement formée à l’agronomie et au monde végétal j’ai mis du temps à détendre ma posture scientifique et à prendre la mesure des liens profonds entre les océans et les continents. Les personnes de la Fondation PFH, à l’époque où je travaillais en contact avec eux: Pierre Vuarin, Pierre Calame …

🙎 Cette fréquentation a été essentielle pour élargir l’approche environnementale à des aspects liés au territoire, à l’économie, au leadership et à la responsabilité partagée, grâce à une vision trans-disciplinaire et internationale. Dernièrement, Déborah Pardo et Nathalie Ille, toutes deux fondatrices du programme de formation Earthship Sister, sur le leadership au féminin. Ces deux personnes courageuses et inspirantes et tout le groupe des Sisters et l’écosystème du programme m’ont vraiment aidé à lancer le projet Lich’N en 2019.

 

 

Des projets pour les prochains mois ?

Faire décoller Lich’N en tenant compte du COVID qui frappe durement le secteur événementiel.

 

 

Lich'N en bref âœš

Isabelle Lacourt a fondé Lich"N pour répondre à des questions environnementales importantes. Son idée est venue d'une constatation face à la restauration collective. Lich'N propose alors un système alternatif qui met en avant le compost, et cela, grâce à sa vaisselle compostable ! Une entreprise qui a à cœur de faire avancer les choses, qui soutient les producteurs et qui aide à fertiliser les sols des professionnels !

 

 


Partagez

Articles similaires

Votre adresse a bien été enregistrée !