Le concept Tcheen ! L'actu Connexion
OPÉRATION VALIDÉE !

POUR VOTRE INFORMATION...

OUPS, IL Y A UNE ERREUR !

ATTENTION !

bon a savoir

Rendre votre établissement accessible aux personnes en situation de handicap ? On vous explique tout !

Ecrit le 2 avr. 2021 par Armance

12 millions, c’est le nombre de personnes en situation de handicap vivant actuellement en France. Ce chiffre prend en compte toutes les formes de handicaps, des incapacités mineures, souvent « invisibles » au premier regard, aux plus lourdes.

 

Qu’il soit moteur, sensoriel (visuel ou auditif), psychique ou mental, le handicap touche près de 20% de la population française. Il apparait donc urgent de permettre à tout public de participer à vos prestations événementielles, du séminaire d’entreprise pour 10 personnes, au mariage pour 400 convives.

 

L’accessibilité ne doit pas apparaitre comme une contrainte, bien au contraire ! Voyez ces investissements (en temps, en personnel et en argent) comme une nouvelle opportunité de développement répondant à d’autres intérêts que le respect des obligations légales. L’accessibilité est un atout majeur dans la réussite de votre projet.

 

Faire un état des lieux de votre établissement

Depuis 2015, il revient d’une obligation légale de permettre à un maximum de personnes d’accéder à votre établissement. Certaines mesures sont simples à mettre en place (meilleure communication dans votre établissement, mise en place d’un bouton d’appel pour les personnes en fauteuil roulant ou achat d’une rampe amovible en cas de présence de marche). D’autres nécessitent plus d’investissements (installation d’un ascenseur par exemple).

 

Il existe cependant des motifs de dérogation en cas de disproportion manifeste entre la mise en accessibilité et la viabilité de l’établissement, en cas d’impossibilité technique ou en cas de nécessité de préservation du patrimoine architectural.

 

Bien sur, chaque petit geste compte et vos efforts seront valorisés quoi qu’il arrive alors n’hésitez pas à proposer des solutions à votre niveau !

 

Réaliser un diagnostic de votre établissement

Personne en fauteuil roulant avec un ordinateur sur les jambes

 

Pour effectuer votre diagnostic, deux solutions existent :

 

L’audit par une entreprise extérieure :

 

Cette solution est la plus onéreuse, mais la plus qualitative. L’audit vous permettra d’analyser des soucis d’accessibilité que vous ignoriez surement avec pour objectif de garantir à la totalité des personnes handicapées de pouvoir accéder à votre établissement et d’y circuler sans contrainte. Il vous proposera différents types de solutions en fonction de votre budget.

 

L’autoévaluation de votre lieu :

 

Cette solution est souvent la plus accessible aux petites structures. Vous devrez analyser différents critères, mesurer les espaces, vérifier l’état du sol, la taille des marches, la hauteur des poignées de portes ou le type d’éclairage, par exemple.

 

L’idéal est de le faire avec une personne extérieure à votre établissement qui sera plus apte à détecter des choses que vous ne voyez même plus !

 

Pour vous aider, de nombreux modèles existent sur internet, nous avons sélectionné celui  de l’Association Inter consulaire de la Haute-Vienne car il propose un auto diagnostic d’accessibilité accessible à la plupart de vos structures (commerces, artisanats, CHR, services). Le diagnostic est disponible via le lien suivant.

 

Certains outils sont imaginés pour les lieux recevant beaucoup de public (salle d’exposition, galerie marchandes…) et ne correspondront donc pas à vos besoins !

 

Personne en fauteuil roulant utilisant une rampe d'accès

 

La rampe d’accès et les plans inclinés mobiles ou fixes

C’est la première étape d’accessibilité d’un établissement. Dans le cadre d’une construction d’un bâtiment, une rampe permanente sur le cheminement extérieur de l’établissement doit être installée.  

 

La rampe fixe est nécessaire car la loi prévoit un accès en toute autonomie et tout le temps. L’accès à votre bâtiment doit donc pouvoir se faire sans aide extérieure. Votre rampe pour fauteuil roulant devra être accessible sans effort, la réglementation impose donc un dénivelé maximum et des paliers de repos tous les 10 mètres.
 

N'oubliez pas de prendre en compte d’autres infrastructures telles que :

 

  • La création de places de parking réservées aux personnes à mobilité réduite à proximité de l’entrée du site

  • La présence de sièges de repos dans les espaces verts ou les espaces d’accueil

  • L’installation d’un ascenseur

  • La mise en place d’un guichet d’accueil adapté (hauteur du plateau, présence de document lisibles …)

  • L’utilisation de signalétique adaptés (pictogrammes, contrastes, écriture suffisamment grande, braille)

 

Rendre son site internet accessible

Créer un site internet non accessible, c’est comme ouvrir un commerce qui ne serait pas utilisables par tout le monde. On y pense souvent plus facilement pour ce qui est physique, pourtant, de nombreux handicaps entrainent des problèmes de compréhension des outils numériques : écriture illisible, contenu aux trop faibles contrastes, mauvaise ergonomie et bien d’autres …

 

Le site internet Braillenet explique que « l’accessibilité numérique correspond au fait que des personnes handicapées peuvent consulter des contenus, utiliser des services numériques de manière autonome, éventuellement grâce à des dispositifs techniques spécifiques ». De plus « Le respect des normes et des bonnes pratiques en matière d’accessibilité conditionne l’accès de millions de personnes aux services numériques dans le monde. En France selon les statistiques du Ministère de la Santé (2010), 5 millions de personnes handicapées sont concernées par l’accessibilité numérique du fait d’un handicap sensoriel, moteur ou cognitif. »

 

3 personnes ayant différentes formes de handicapes : sourd, aveugle et muet

 

Les principaux obstacles à une bonne compréhension de son site internet sont :

 

  • Des problèmes visuels : boutons trop petits, informations se référant à une couleur (« sélectionner le bouton vert » sera un frein pour les daltoniens).

  • L’absence de texte alternatif des images ou l’utilisation de liens hypertextes simplement indiqués par des formules comme « appuyez ici » (ce qui pose un problème pour les personnes utilisant une synthèse vocale/une page braille). Utilisez plutôt des liens explicités comme « accéder à la grille tarifaire ».

  • L’absence de sous-titres ou audio transcription dans les vidéos, l’absence de moyen alternatif aux vidéos pour ceux qui ne sont pas en moyen d’écouter.

  • Des textes inclus dans les images qui engendrent un manque d’information lors de la lecture automatique

  • Des animations sur le site que l’on ne peut pas arrêter. Toutes les animations peuvent perturber votre visiteur en attirant l’œil, ce qui peut l’empêcher de se concentrer. Il convient donc de lui laisser la possibilité de les stopper.

  • L’absence de contrastes suffisants sur les textes ou illustrations.

  • La prise de contact réalisable seulement par téléphone (ce qui posera un problème aux personnes ne pouvant parler ou utiliser un téléphone).

  • Une mauvaise ergonomie du site qui empêche la navigation au clavier : certaines personnes sont dans l’incapacité d’utiliser une souris (Maladie de Parkinson, audio transcription), il faudra donc vérifier que les pages du site peuvent défiler à l’aide des flèches et que les liens sont accessibles en appuyant sur la touche « entrée ».

 

Touche sur clavier d'ordinateur avec dessin fauteuil roulant

 

Communiquer sur les actions et infrastructures mises en œuvre

La dernière étape est presque la plus importante ! Si vous effectuez des modifications dans la structure de votre établissement ou de votre site internet sans en informer les utilisateurs, cela ne servira pas à grand-chose !

 

Communiquez sur l’accessibilité de votre lieu dans un onglet spécial ou sur la page de présentation de votre lieu, vos clients auront besoin de ces informations !

 

Pour ce qui est de l’accessibilité de votre site, expliquez les spécificités et les moyens mis en place dans la FAQ ou la partie « Aide ». Plus cette aide sera claire pour vos utilisateurs, plus ils reviendront sur votre site !


Partagez

Articles similaires

Votre adresse a bien été enregistrée !